L’hydroélectricité
L’hydroélectricité

Le projet Innavik transformera l’eau qui s’écoule de la rivière Innuksuac en une énergie propre pour Inukjuak. Mais comment s’y prendra-t-il au juste? Cliquez sur les flèches pour le savoir!

Les composantes d'une centrale
Les composantes d'une centrale

L’eau est dirigée vers une turbine qu’elle fait tourner pour créer de l’énergie. Le choix d’un bon site repose sur d’importants facteurs : le débit d’eau et la hauteur de chute (la différence de hauteur entre les niveaux d’eau en aval et en amont). Ces facteurs sont déterminants pour établir la quantité d’énergie pouvant être produite.

Le projet Innavik
Le projet Innavik

Voici à quoi ressemblera le projet Innavik lorsqu’il sera achevé. Vous pouvez constater qu’il n’y a presque pas de conduite forcée, ce qui permettra de maximiser la hauteur de la chute afin d’accroître la puissance de production d’énergie. L’évacuateur de grande dimension situé à droite permet à l’eau non utilisée pour produire de l’énergie de couler librement afin que les niveaux d’eau en aval demeurent normaux. Il permet également aux poissons qui descendent la rivière de continuer à le faire.

L’hydroélectricité
L’hydroélectricité

Le projet Innavik transformera l’eau qui s’écoule de la rivière Innuksuac en une énergie propre pour Inukjuak. Mais comment s’y prendra-t-il au juste? Cliquez sur les flèches pour le savoir!

1/5

À propos des installations au fil de l’eau

Une centrale hydroélectrique au fil de l’eau détourne une partie de l’eau de la rivière pour faire tourner une turbine (ou plus d’une) pour générer de l’électricité. L’eau est ensuite retournée dans son cours d’eau originel. Comme elle ne possède pas de réservoir, une telle installation présente l’avantage de produire de l’électricité sans qu’il soit nécessaire de stocker l’eau, ce qui constitue une option plus durable d’un point de vue écologique. En outre, elle n’a aucune incidence significative sur la faune ou la production de méthane.

Logo_Innavik_RGB.png